Vous êtes ici

Le Centre de Musique moderne en AG

Le Centre de Musique fait le plein Ce mercredi soir dans la salle des Platanes, lieu de répétition principal du Centre de Musique Moderne, a eu lieu l’assemblée générale de rentrée de l’association. En présence de Joël Bonnaffoux maire et de Christine Spozio adjointe au maire, la présidente Madame Faure Marie des Anges a ouvert la séance en présence d’une vingtaine de membres. Le directeur Robert Faure a ensuite pris la parole pour faire le point sur l’association à l’occasion de la rentrée 2017. Il a insisté sur le fait que depuis sa création, il y a 5 ans, le Centre de Musique Moderne est à ce jour à 114 adhérents et que la réglementation pour une école de musique de niveau I, elle ne doit pas dépasser 120 adhérents. Il a ensuite mis en avant le travail des élus (Monsieur Bonnaffoux et Madame Rossi) pour que cette dernière soit « reconnue » au niveau départemental au même titre que les autres écoles et de ce fait obtenir les subventions éligibles pour ce type de centre de musique, soit 3600 euros en 2017. Il souhaite à ce jour de ne pas évoluer en classe de musique II, du fait d’autres contraintes, notamment au niveau des professeurs et de la logistique. Il a rappelé que pour toutes écoles de musique une audition est obligatoire aux cours de chaque année (pour 2017/2018, le jeudi 21 décembre 2017 et le samedi 2 juin 2018). Robert Faure a ensuite fait le point sur les différents cours ouvert en ce début de saison avec notamment la nouvelle classe de chant, la « marching band » et ses 12 participants, à noter la « non ouverture » du cours de violon par manque d’élèves. Au niveau des effectifs, l’école compte 6 professeurs qui interviennent dans les 3 salles mises à disposition gratuitement par la commune. A ce sujet le maire a remercié l’association pour sa participation à la vie de la commune et sa présence à de nombreuses manifestations, sans oublier le rôle de Robert Faure dans le cadre des activités sur le péri scolaire. Une collaboration avec le Festival de Chaillol au cours de l’année 2018 est en réflexion. Le bilan financier fait ressortir un léger excédent de 160 euros sur un budget d’exploitation de 45000 euros. Les dépenses étant surtout liées aux charges salariales des professeurs pour 40000 euros. Du côté du bureau, après la démission de Madame Forasetto Michèle comme trésorière, l’assemblée a validé la nomination de Monsieur Corrotte Tony à ce poste et au renouvellement de la présidente et de Bocquet Barbara au poste de secrétaire.